Yosegi Zaiku : la finesse extrême d’une marqueterie japonaise hors du commun

02 Sep 2016 dans So Design

Il existe au Japon un art extrêmement précis et délicat de la marqueterie, produisant de très fines feuilles de décor pour des objets précieux. Découvrez le secret de la technique Yosegi Zaiku.

Hoshino Resorts Kai Hakone thé

La marqueterie est une technique d’assemblage et de découpage de différentes essences de bois, juxtaposées sur un fond de menuiserie en vue d’obtenir des dessins et des motifs variés. Si cet art s’est perdu dans la majorité du monde, les japonais le perpétuent encore aujourd’hui avec un savoir-faire et une précision qui force le respect. Dans la région de Hakone, à une centaine de kilomètres de Tokyo, M. Tsuyuki représente la quatrième génération d’ébénistes dans sa famille.

Artisan japonais

Les montagnes de la région de Hakone procurent aux artisans de multiples essences de bois (hounoki, katsura, kununoki, etc.) utilisés pour la marqueterie depuis le début de la période Heian, soit plus de 1000 ans en arrière. Si la forme originelle de cet artisanat a évoluée durant la période Edo, devenant d’incontournables souvenirs que les touristes aimaient rapporter, un nouveau virage a été pris il y a une centaine d’année. Quelques artisans, au lieu d’utiliser de grandes pièces marquetées, ont eu l’idée de découper de fines pellicules de bois dans les blocs réalisés. Les feuilles obtenues étaient ensuite appliquées sur de simples boîtes offrant ainsi un visuel du plus bel effet.

Objet d'artisanat Japonais

Fier de promouvoir cet artisanat d’exception, Hoshino Resorts KAI Hakone utilise cet artisanat pour ses arts de la table. Notamment dans les menus kaiseki où les « hassun » – une séquence de mises en bouche – sont présentées dans d’élégantes boîtes fabriquées selon la technique du Yosegi Zaiku. Les objets réalisés par M. Tsuyuki sont utilisés à table mais aussi vendus dans la boutique de l’hôtel.

Plats en bois

Au cours des soirées, les visiteurs peuvent assister à une présentation de cet artisanat dans le lobby de l’hôtel et s’essayer à l’ouverture d’une « secret box » pour laquelle 5, 7 ou 10 combinaisons sont nécessaires pour réussir à gagner l’intérieur.

Les plus habiles repartent avec un cadeau récompensant leur adresse. Les malchanceux peuvent l’acheter pour la rapporter chez eux afin de s’entraîner jusqu’à découvrir ses secrets. Rassurez-vous, une notice explicative est remise avec l’objet, vous pourrez donc tout de même l’ouvrir en cas de besoin !

AUTRES EXPERIENCES

kintsugi-gold-repair

Kintsugi, ou l’art de réparer les céramiques

02 Nov 2016 dans So Design

Avec le kintsugi, vous ne verrez définitivement plus les objets cassés de la même façon... Lire la suite

design-terrace

Une terrasse tout en indigo Aomori : nouveau style, techniques millénaires

07 Juin 2017 dans So Design

Des artistes locaux font revivre la teinture indigo classique et lui donnent un style contemporain : bienvenue à la nouvelle terrasse de Hoshino Resort Aomoriya. Lire la suite

enshu-slippers

Concours : remportez une paire de chaussons japonais tissés à la main

23 Août 2017 dans So Design

Envie d’avoir votre propre paire de chaussons faits main en provenance du fief du coton au Japon ? Participez à notre concours pour tenter de remporter ces élégants chaussons ! Lire la suite

AUTRES EXPERIENCES

Bol Japonais traditionnel

Un simple bol japonais qui cache un travail d’artisanat exceptionnel

30 Mai 2016 dans So Design

Il y a un objet que nous avons tous eu entre les mains, en France ou à l’étranger, et qui symbolise le Japon, c’est ce petit bol laqué. Mais saviez-vous qu’il représentait des siècles de savoir-faire ? Lire la suite

tokyo-museum

Les musées d’art les plus en vogue de Tokyo

19 Déc 2018 dans Have Fun

Découvrez les deux nouveaux musées de la capitale nippone qui font le buzz. Lire la suite

Design lanterns in Japan

Les lanternes : ancêtres japonaises des lampes électriques

30 Juin 2016 dans So Design

La lanterne japonaise est l’ancêtre de la lampe électrique. Il existe pourtant des endroits où elle remplace encore l’électricité... Lire la suite

articles les plus lus