La cuisine kaiseki : une expérience inoubliable de la gastronomie japonaise

29 Sep 2016 dans Food Culture

La cuisine kaiseki est unique dans le monde, alliant délicatesse du dressage, qualité des produits, finesse des techniques culinaires et expériences sensorielles. Découvrez comment se compose cette symphonie gustative japonaise magique et maîtrisée...

kaiseki-restaurant

La cuisine kaiseki se définit par un repas d’une grande finesse, succession de petits plats où chaque élément est réfléchi, et le menu toujours articulé autour de mets inspirés par la saison et les produits locaux. Illustrant parfaitement l’esprit et la culture japonaise, tout est ainsi pensé pour apporter au dégustateur des contrastes de goûts, de textures et de saveurs en privilégiant l’esthétique.

Menu kaiseki

En plus du soin particulier apporté à l’usage de diverses techniques culinaires et à l’emploi d’une importante variété d’ingrédients, la cuisine kaiseki se caractérise aussi par son élégance et son raffinement. L’attention est portée aux goûts, la présentation de chaque plat compte. Le visuel, le choix du contenant, la disposition des aliments dans l’assiette, tout est pensé. Il n’est ainsi pas rare de voir, pour agrémenter les assiettes, des fleurs, des pousses, des plantes et autres touches décoratives qui viennent sublimer la dégustation.

Cuisine design et décorative

Gastronomie japonaise

En règle générale, la composition des menus est séquencée de la façon suivante : un amuse-bouche, sakizuke, puis les hassun, assortiments de bouchées délicates. Se présentent ensuite les mukozuke, les sashimis puis les légumes frits (ou des petits poissons) en tempura, ce sont les agemono. A ce moment du repas est servi un bouillon clair agrémenté de poisson et de légumes, appelé wanmono. Ce que nous pouvons considérer comme le plat principal est le Shiizakana, une préparation cuite dans un pot à même la table. Le repas ne peut se terminer sans hanmono, le bol de riz et les pickles et la soupe tomewan. Et pour conclure le dessert, mizumono.

Menu gastronomique japonais

Chambre d'hôtel avec vue sur la mer

Le restaurant de l’hôtel HOSHINOYA Kyoto est un exemple en matière de cuisine kaizeki, le chef excelle dans l’art de magnifier les produits de saison, joue avec les couleurs et les formes, marie les textures et les saveurs avec grâce et délicatesse. Vivre un tel repas dans ce lieu de résidence exceptionnel et réputé de Kyoto est une véritable expérience, un aller simple vers les sommets de ce que peut proposer la gastronomie japonaise.

AUTRES EXPERIENCES

chef-hamada-portrait

“Regardez dans la poubelle” : une interview avec le chef Hamada

01 Sep 2017 dans Food Culture

Noriyuki Hamada, lauréat du Bocuse de Bronze, est réputé pour sa gastronomie inventive. Chef des cuisines à HOSHINOYA Tokyo, il partage avec nous sa vision unique. Lire la suite

Saké traditionnel du Japon

Le saké : la subtilité d’une fabrication aussi raffinée que son goût

25 Mai 2016 dans Food Culture

Découvrez le vrai Saké,  sa subtilité, son infinie palette aromatique et la façon dont on peut le consommer. Plongez dans ses secrets de fabrication absolument surprenants. Lire la suite

baumkuchen

Baumkuchen : un gâteau allemand à la table des japonais

06 Avr 2018 dans Food Culture

Comment un gâteau allemand est-il devenu plus populaire au Japon que dans son pays d’origine ? On vous explique tout ! Lire la suite

AUTRES EXPERIENCES

mie-ikeno-bottles

À la découverte du vin japonais

10 Avr 2019 dans Food Culture

Direction les vignobles de Yamanashi pour apprendre l’art des accords mets-vins japonais. Lire la suite

chopsticks

Baguettes : mode d’emploi

27 Déc 2017 dans Food Culture

Vous savez peut-être manier les baguettes à la perfection, mais connaissez-vous les us et coutumes qui y sont associés ? Voici nos conseils pour ne jamais commettre d’impair ! Lire la suite

crab

Savoureux crabe des neiges

25 Jan 2019 dans Food Culture

Roi des tables de l’hiver, le crabe des neiges japonais est un must pour tous les amateurs de fruits de mer. Lire la suite

articles les plus lus